Chapitre 6 Les défenses de l'organisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 6 Les défenses de l'organisme

Message par Mr Stéfanczyk le Lun 29 Mai - 8:43

Chapitre 6:
On vient de voir que les antibiotiques n'ont pas d'effet sur les virus. De plus, lorsque l'on se coupe, on n'est pas systématiquement malade.

Comment l'organisme se défend-t-il contre les attaques de MOs?

LES DÉFENSES DE L'ORGANISME

Avant de se défendre l'organisme doit détecter l'attaque.

I La détection de l'attaque.
DOC 1et 2 p146
Lorsque l'on est malade, le médecin tâte les ganglions pour savoir s'ils sont gonflés. Si c'est le cas le système immunitaire a été activé. Il est composé de ganglions, d'organes et de vaisseaux lymphatiques.

OBSERVATION LAME DE GANGLIONS





On trouve dans les ganglions différentes cellules (macrophage, lymphocyte...). Ces ganglions sont liés au système sanguin puisqu'on y retrouve des veinules.
OBSERVATION FROTTIS SANGUINS et DESSIN D'OBSERVATION



DOC 3 p 146
Le sang contient des hématies, des leucocytes et des plaquettes. Lorsque quelqu'un est malade, le nombre de leucocytes augmente. Il s'agit des cellules de l'immunité. On peut rajouter que ces cellules se retrouvent bien dans le sang.

Rq: Pour certaines prises de sang, on regarde le nombre de leucocytes comme indicateur de maladies.

Conclusion: Lorsque des MO pénètrent dans l'organisme, le système immunitaire rentre en action. Les leucocytes qui circulent dans le sang peuvent arriver très vite sur le lieu de contamination.

Système immunitaire: L'organisme reconnaît en permanence la présence d'éléments étrangers grâce à son système immunitaire

Une fois que l'attaque a été détectée, le système immunitaire doit contre-attaquer. Il y a une action rapide et une action lente.

II La réponse rapide à l'attaque
VIDÉO



DOC 1 p 148
Un leucocyte spécial, appelé phagocyte, est capable de capturer les bactéries sur le lieu de l'infection.

DOC 2 et 3 p148-149
Le phagocyte arrive avec le sang près de la plaie. Il passe entre les cellules du capillaire pour aller sur le lieu de l'infection. Ensuite il va se déformer pour attraper les bactéries. Celles-ci sont digérées dans le phagocyte grâce à des enzymes digestives.



Rq: il suffit de quelques heures pour que la phagocytose soit activée.

La phagocytose: Une réaction rapide (la phagocytose, réalisée par des leucocytes) permet le plus souvent de stopper l'infection.



Il y a quelque chose dans le sérum qui permet de défendre l'organisme contre des attaques ciblées.

Comment expliquer que l'organisme peut distinguer les différentes maladies?

III La réponse lente à l'attaque.
A] Notion d'antigène.
DOC 3 p 150



Chaque cellule présente des marqueurs à sa surface (voir le cours sur les groupes sanguins). Le système immunitaire doit donc reconnaître ces marqueurs sur les bactéries et les cellules infectées par un virus. Ces marqueurs étrangers s'appellent des ANTIGÈNES (Ag).

B]Reconnaissance de l'Ag.
1) Attaque bactérienne.
DOC 4 et 5 p151





Après une contamination par un antigène on observe qu'il y a apparition et multiplication dans le système immunitaire de LYMPHOCYTE B (LB) puis d'ANTICORPS (Ac).

Séropositivité: Une personne est dite séropositive pour un anticorps déterminé lorsqu'elle présente cet anticorps dans son sang.

2) Attaque virale.



La reconnaissance des antigènes présents sur les cellules infectées par des virus se fait grâce aux LYMPHOCYTES T (LT)

C] Rôle des LB.



Emil von Behring et Shibasburo Kitasato ont mis en évidence la présence des Ac dans le sang. On sait d'après le document sur les cobayes que les Ac des LB sont spécifiques à un seul Ag.

DOC p 152
En présence d'Ac adaptés, l'Ag du MO à tendance à s'agglomérer. Il est donc immobilisé.



Une fois que le complexe Ac-Ag est immobilisé, les phagocytes peuvent venir les détruire.



Rq: La reconnaissance de l'Ag par les LB, la multiplication des LB et la production d'Ac se font dans des organes spécifiques du système immunitaire dont les ganglions lymphatiques.

Lymphocytes B: Les lymphocytes B sécrètent dans le sang des molécules nommées anticorps, capables de participer à la neutralisation des microorganismes et de favoriser la phagocytose.

D]Rôles des LT.
VIDÉO LT





Les LT, une fois la reconnaissance des cellules infectées effectuée, vont détruire de l'intérieur la cellule en la perforant.

Lymphocytes T: Les lymphocytes T détruisent par contact les cellules infectées par un virus.



Rq: La reconnaissance de l'Ag par les LT et la multiplication des LT se font dans des organes spécifiques du système immunitaire dont les ganglions lymphatiques. La destruction des cellules se fait dans les vaisseaux lymphatiques.

Localisation des lymphocytes: Des leucocytes spéciaux, les lymphocytes, spécifiques d'un antigène reconnu, se multiplient rapidement dans certains organes, particulièrement les ganglions lymphatiques.

Conclusion: Suite à une contamination, une réponse rapide est lancée grâce au phagocyte. Si la contamination se poursuit par une infection, la réponse lente se met en marche. La réponse est spécifique et se fait grâce aux lymphocytes.

avatar
Mr Stéfanczyk
Admin

Nombre de messages : 529
Date d'inscription : 27/10/2008

http://svt-collegepaulduez.lescours.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum